Marie-Thérèse-Antoinette-Raphaëlle de Bourbon, infante d'Espagne, née le 11 juin 1726, était fille de Philippe V, roi d'Espagne et d'Élisabeth Farnèse. Elle était décrite pour être belle et haute avec dignité. Cependant, ses cheveux roux lui valurent quelques remarques désobligeantes lors de son arrivée en France.
Son mariage avec le dauphin Louis-Ferdinand de France marquait la réconciliation entre la France et l’Espagne, parallèlement à celui de Madame Première avec l'infant Philippe après l'échec des fiançailles de Louis XV et de Marie-Anne-Victoire, sœur aînée de Marie-Thérèse et Philippe. Le mariage eut lieu le 23 février 1745 mais ne fut pas consommé dans ses premiers temps, ce qui gêna la dauphine vis-à-vis de son époux et de la cour. Très timide, distante, elle préférait la plupart du temps demeurer dans ses appartements et détestait le jeu.
En septembre 1745, l'union fut consommée, mettant fin aux commérages des courtisans, qui insinuaient que Louis-Ferdinand, âgé de 16 ans, était impuissant. Cet événement rapprocha les époux, qui passèrent dès lors la plupart du temps ensemble, dans une grande dévotion, à l’opposé du roi. La nouvelle favorite, Mme de Pompadour, était détestée par le dauphin qui, avec ses sœurs l'appelait Maman Putain et tout autant par Marie-Thérèse. Cette dernière fut tout aussi hostile au monarque, qui ne communiait plus depuis des années, et prétendait que «sa timidité l’empêche totalement de lui parler».
Peu après, Marie-Thérèse se trouva enceinte. L’accouchement était prévu pour le début juillet 1746, mais le terme se fit attendre, ce qui exaspérait Louis XV. Finalement, elle mit au monde, le 19 juillet 1746, une fille que le dauphin, profondément épris, fit prénommer Marie-Thérèse pour rendre hommage à son épouse.
La dauphine ne se remit pas de son accouchement et mourut le 22 juillet suivant. Son époux éprouva un chagrin extrême, qui persista même après son remariage avec l'intelligente Marie-Josèphe de Saxe.
Leur fille, la petite Marie-Thérèse de France (1746-1748), suivit sa mère dans la tombe en avril 1748, âgée de 21 mois.